Vie Municipale

 

20 mars 1874, à Saint-Gilles, le premier maire de la commune, Jean Baptiste Desfontaines, écrivait :

« Dans nos temps troubles où l’agitation publique tient lieu de tout, il serait bien à désirer que chacun mit autant d’ardeur à pratiquer ses devoirs qu’il en met à revendiquer ses droits. Pour exercer les uns et à accomplir les autres, nous ne nous apercevons pas fort souvent qu’il faudrait d’abord les connaître. L’ignorance à toujours été la mère de l’erreur et de la vanité. On nous apprend l’histoire de France avant de nous faire connaître l’histoire de notre village, et nous savons mieux comment est organise l’administration générale que notre administration locale. Nous n’ignorons aucun des grands faits de notre histoire nationale et nous ne savons rien de la commune même où nous habitons.

Chaque village devrait avoir son histoire particulière que les enfants apprendraient à l’école dès leur bas âge. Les traditions se conserveraient, l’exemple des pères serviraient aux enfants, les familles s’apprécieraient mieux, chacun s’attacherait davantage au sol qui l’a vu naître et la paix publique y gagnerait ».