La commission Fleurissement

des fleurs

La commission Fleurissement a compétence dans le domaine de l'environnement floral de la commune. Depuis 2010, chaque année, elle se réunit pour définir les points de fleurissements de la commune et les espèces à planter. Des habitants volontaires s'occupent de l'arrosage et de l'entretien des plantes et fleurs. Elle comprend une dizaine de personnes et tout habitant peut y participer.

En 2017, La commission a proposé une journée d’information en direction des habitants sur la mise en place du zéro phyto. Les communes françaises doivent trouver une alternative aux pesticides dans l'entretien de leurs espaces verts, avant l'interdiction prochaine de ces produits dans l'espace public. En vertu d'une loi votée début janvier 2014 au Parlement, les produits phytosanitaires sont interdits dans les parcs et jardins, promenades, forêts et autres voiries publiques, à compter du 1er janvier 2017.

Chaque commune doit travailler dans le sens de la réduction des produits chimiques de manière indépendante.

« Pour faire accepter la démarche zéro phyto initiée au niveau d’une commune, il est nécessaire de communiquer auprès des habitants afin qu’ils comprennent les changements de modes de gestion et d’entretien en cours. Il est également nécessaire de les faire réfléchir sur la notion de la propreté afin de faire accepter progressivement la présence de végétation spontanée en ville. Le zéro phyto impose de changer ses habitudes. Et on doit trouver des solutions car on ne peut pas laisser un terrain sans entretien." Parmi les solutions trouvées, on note le partenariat lancé avec les citoyens. Les particuliers peuvent "adopter un espace vert" et entretenir eux-mêmes de petits espaces publics. Un petit pré, un sentier,… tout est possible. »

En adhérant à la charte des "Incroyables Comestibles", la commune a donc proposé aux habitants d’entretenir l’espace devant leur habitation et les lieux définis pour les plantations avec des fleurs mais aussi des légumes et des baies (aromatiques, tomates, courges...). Il s'agit d'une démarche participative, citoyenne et solidaire où tout le monde plante, récolte et partage. Une vingtaine d'habitants se sont réunis cette année un samedi matin pour planter fleurs et légumes.

Ce qui appartient à tout le monde n'appartient à personne

Planter, cultiver, partager

Encore plus loin en 2018 : la commission va étendre son action par la mise en place d'échange de graines et la diversification des plantes, légumes et fruits proposés.

logo incroyables comestibles